Le rendu d\'un processus dans le monde réel : le moteur de traitement de flux (workflow engine)

1. Le rendu d'un processus dans le monde réel : le moteur de traitement de flux (workflow engine)

Un moteur de traitement de flux donne vie à un processus modélisé en créant des instanciations de celui-ci. Chaque instanciation voit progresser au fil du temps un item tout au long de son cycle de vie. A un instant donné, le moteur gère un ensemble d'instanciations du processus, chacune étant à un endroit spécifique du cycle de vie.

Il faut d'abord travailler sur la conception du processus (en gros, schématiser l'enchaînement des activités, la définition du livrable principal ou ticket et la définition des rôles) avant de le mettre en production pour pouvoir l'utiliser pour chaque ticket qu'il faut suivre.



Ce moteur doit aussi posséder un environnement de travail digne d'un ERP en gérant un environnement de développement, des environnements de test et des environnements de production.

Il doit aussi pouvoir gérer les différentes versions d'un processus (qui devraient être nombreuses car nous sommes dans un contexte d'amélioration continue) et les instances de processus dans une version antérieure à la version actuellement en production car elles ont été initiés avant la mise en production de la dernière version.