Intégration avec la gestion des configurations

3. Intégration avec la gestion des configurations



Après la présentation détaillée du contenu du catalogue de services, il est évident que, pour une performance optimale, le catalogue de services doit être intégré réellement dans un référentiel plus large qui s’appelle la CMDB et placé sous le contrôle du processus de gestion des configurations et des actifs de service.

Ceci permet de lier :

  • les utilisateurs et clients aux services d’affaires

  • les services d’affaires aux services d’opérations

  • les services d’opérations aux composants techniques

  • certains composants techniques à des caractéristiques d’utilisateur

  • les rôles d’opérations aux équipes du fournisseur de services (internes et sous-traitants)

L’apport de valeur est de faciliter tout ce qui analyse d’impact : incident, changement, etc.

Les investissements réalisés pour l’élaboration du catalogue de services et les dépenses d’exploitation courante de la gestion du catalogue seront ainsi mieux rentabilisés.